GuShen Budo ® Yagai Geiko : retour sur le stage d’avril 2017

 

Sur le chemin lors de l’arrivée

 

Pendant ces 3 jours d’autonomie en milieu naturel, nous avons bénéficié d’un temps variable entrecoupé d’averses et d’éclaircies, de nuits relativement froides et humides. Ces conditions météo ne nous ont pas empêchés de profiter d’un sol herbeux, généreux réservant toutefois de nombreuses surprises, lors de nos exercices de réception (et non de chute), études à mains nues ou avec les armes traditionnelles.

 

Réception au sol avec obstacle

 

Aussi, Yagai Geiko favorise-t-il l’adaptation, l’économie de ressources et le ressenti. La prise en compte de la fatigue de fond s’avère également essentielle dans ces conditions, car elle affecte concentration, perception et vigilance.

Se réchauffer et manger chaud

La nuit approche

Pratique de nuit

 

Nous nous sommes par ailleurs, attachés à travailler de manière équilibrée en associant les pratiques douces (qi gong, systema, méditation) et celles plus vigoureuses; la luminosité et l’obscurité (perception par le travail à 2, déplacement, marche de nuit).

Le travail des armes a été longuement développé par son aspect structurant à la fois sur le corps et la technique. Le sabre court côtoie le sabre long renforçant aussi, l’évocation de la figure classique du guerrier japonais ou plus généralement de l’homme d’action.

 

Buki Waza, pratique des armes bokken, hanbo

 

Buki Waza : pratique du kodachi

 

Le troisième jour, l’éducation à la sécurité des armes à feu a été abordée et les participants ont pu apprécier l’importance des règles de sécurité et des manipulations à travers le tir sur cible avec des répliques Airsoft (Hojutsu). Outre la culture des armes individuelles modernes, cette démarche est également nécessaire pour toute étude martiale de désarmement raisonnable, et respectant l’éthique des arts martiaux et nos principes corporels.

Contrôle de charge

Camp de base 3ème jour

Se déplacer et frapper

 

Nous avons établi notre campement sur le lieu même de nos pratiques quotidiennes en veillant bien à respecter l’environnement naturel, notamment en termes de sécurité, d’hygiène et de déchets.

Les feux de camp restent pour chacun des participants, des moments privilégiés d’échanges et de méditation, renforçant naturellement la cohésion du groupe.

 

Camp de base

 

Le Yagai Geiko se présente finalement comme un continuum de pratiques intensives et de vie quotidienne sur le camp; si bien que le rapport à l’étiquette et à l’habillement s’en trouvent également modifié. Enfin, la focalisation sur la technique si souvent mis en avant dans le dojo, ne saurait à elle seule, récapituler la densité réelle du Yagai Geiko.

 

Fin de la première journée

 


Séminaire en extérieur, Yagaï Geïko Avril 2017

 

Le weekend du 15, 16 et 17 avril 2017 aura lieu un séminaire d’arts martiaux proche de Coulommiers (77)

Nous vous proposons de participer à 1, 2 ou 3 jours.

 

Chemin d’accès au terrain

 

Départ:
samedi 15 avril 2017 à 8h30
Parking du Champy

 

Retour:
lundi (férié) 17 avril 2016 à 15h30
Arrivée vers 16h30 au Champy

 

Programme: Pratiques de l’association GuShen (http://gushen.fr/)

  • Jour 1: revoir les bases (accessible à tous, même externe)
  • Jour 2: approfondir les fondamentaux (accessible aux adhérents)
  • Jour 3: pratiques avancés (accessible pour les pratiquants avancés sous réserve d’acceptation)

 

Participation: 20€ la journée (30€ pour les externes), 30€ les deux jours, 40€ pour les trois jours.

 

Davantage d’informations seront fournies aux participants, notamment des recommandations sur l’équipement.