GuShen Budo ® Aïki Goshinho (self défense intégrée)

 

La sécurité personnelle est un aspect important de la vie urbaine. Jour après jour, les faits divers nous rappellent les nombreuses facettes de la violence portant atteinte non seulement à l’intégrité physique mais également au psychisme des victimes. Par ailleurs, la sécurité publique ne saurait à elle seule garantir une protection suffisante sur le plan individuel. Aussi, il est important que le citoyen cherche à se prémunir de ces évènements ayant parfois des conséquences graves. A l’instar de la prévention routière et du secourisme, la reconnaissance des phénomènes reste primordiale pour construire des lignes de conduites adaptées. L’association GuShen propose à ses adhérents et aux personnes extérieures des sessions de formation à la protection personnelle. Elles vont de la prévention des agressions, aux gestes de défense et de survie, mais également à la prise en compte des aspects post-agressions.

 

combat aux couteaux

 

L’Aiki Goshinho est une méthode de Protection Personnelle Intégrée (PPI), développée par l’association GuShen.

Le terme « intégrée » reflète 2 aspects fondamentaux :

  1. Plateforme de pratique martiale interdisciplinaire
  2. Prise en compte des problématiques posées par la protection personnelle moderne.

« Goshinho » signifie méthode de protection personnelle. 

Nous préfixons « Aiki » pour rappeler les points importants de la méthode (principe) : 

  1. Structure (Centrage [hara et ashi] / Déséquilibre [kuzushi])
  2. Adaptation (Synchronisation [Awase] / Direction [happo] / Déplacement [tai sabaki] / Transition)
  3. Respiration (Gestion du stress [kokyu])
  4. Relaxation (Economie des ressources)
  5. Engagement (Proactif [omote] / Réactif [ura])

Notre approche se distingue du jujutsu, aikijujutsu ou encore aikigoshindo qui désignent des pratiques largement répandues souvent anciennes, et qui pour la plupart n’ont pas encore intégré une approche basée sur la réalité. L’apprentissage d’une telle méthode de défense basée sur la relaxation demande plusieurs années de travail et fait partie d’un cursus complet de pratiques martiales diverses.

Aussi, une méthode qui s’inscrit dans le temps « court », privilégiera-t’elle 4 aspects majeurs :

  1. Motricité lourde; 
  2. Mémoire musculaire;
  3. Simplicité et réalisme;
  4. Conditionnement psychologique (désinhibition).

 

2014-04-19-15.26.02

 

La structuration générale d’un point de vue des pratiques et de la théorie est la suivante :

  • Gendai Goshin jujutsu (Art de la souplesse de protection personnelle moderne).
  • Systema (Principes, base d’entrainement, percussions, armes, sol…)
  • Combat (Aiki Kenpo)
  • Mises en situations, scénarios et simulations
  • Armes auxiliaires
  • Techniques de survie, principes des premiers secours et autoprotection
    (Plus d’informations sur le site autoprotection du citoyen de la croix rouge et celui du gouvernement sur la prévention des risques majeurs)
  • Sécurité des armes et manipulations élémentaires : Réglementation des armes, légitime défense, règles de sécurité, mise en sécurité.
  • Neurocombat (Projet de recherche et publications conduits par C. Jacquemart : voir le livre)

 

2014-04-19-15.26.02

 

 

Une pratique ouverte et évolutive

A côté des apprentissages fondamentaux, l’association suit une démarche pragmatique en adoptant également des méthodes basées sur l’expérience acquise par les professionnels de la sécurité (police, armée, personnels privés…) et la reconnaissance par certification, garantissant ainsi une pédagogie de qualité.
Lors des sessions, les personnes sont mises en situation réelle par le biais de scenarii. En fin de session, des debriefing permettent aux participants d’échanger, d’ajuster leurs comportements et d’ouvrir leur champ de réflexion.

 

 

yagai